Archives pour la catégorie Restauration d’un flipper Bally Pacman

Alors, comment on fait pour redonner vie à une épave de flipper ?

Lampes ?

Etude du fonctionnement des cartes Lamp driver et Auxiliary Lamp driver. Ces 2 cartes sont chainées (bus partagé, strobes séparés, 4 bits d’adresse, 4 bits de données). J’ai fait quelques tests à la main mais je n’ai pas encore compris comment cela fonctionnait réellement (en plus, ça emprunte certaines entrées  de la matrice de switchs… électriquement parlant, c’est la misère à décrypter)

Hard oui non ?

Récupération d’un Arduino Mega (merci @HerveThouzard pour son prêt !!! 😉 ) et câblage d’une partie de la matrice de switch et de la carte de gestion des solénoïdes :

Arduino mon ami !

Finalement, j’ai câblé tout ce qui peut bloquer la bille (c’est lourd de devoir enlever la vitre pour débloquer !!!) 😀

J’ai, du coup, fait un mini-programme action (switch) / réaction (solénoïde) permettant une gameplay minimaliste et ça fonctionne !!!! \o/

Play Again

Mise en place d’un « play again » automatique. Un switch étant valide à l’état haut et un solénoïde à l’état bas, j’ai utilisé une porte logique 74LS04 pour inverser le signal. Donc dès que la bille tombe dans le trou, je détecte le niveau haut (je ne teste que ce switch) que je transforme en niveau bas sur le solénoïde pré-sélectionné par des dip-switchs.

Matrice de switchs

Analyse du fonctionnement de la matrice de switchs (colonne / ligne) :

– 4 lignes d’entrée (valide à l’état HAUT)

– 11 colonnes de sortie (valide à l’état HAUT)

Il est donc nécessaire de lire l’ensemble des colonnes de sortie pour chaque ligne d’entrée sauf que certains fils sont commun entre le sélecteur de solénoïde et la matrice de switchs, entrainant, dans ma maquette des activations sporadiques.

Petit prototype sur plaque d’essai pour détecter une balle perdue. On injecte 5V sur une des lignes de switchs puis on regarde si l’on est à l’état HIGH sur chacun des switchs de colonne. Testé au multimètre.

Alors ? ça donne quoi les solénoïdes ?

Remplacement du pont de diode pour TP3 sur A2 (j’ai au moins les tensions de base !!).

Un peu marron à gauche

Un peu marron les diodes à gauche

Après le changement du pont de diodes

C’est quand même plus propre … en plus ça fonctionne ! :)

 

Mise en place d’un shunt temporaire sur A3 entre la masse et la base du transistor Q15 qui permet d’activer les flippers gauches et droits manuellement. \o/

Redressement de l’EOS du flipper gauche qui n’était en position intermédiaire (ni levé, ni tombé, juste tordu).

Mise à la masse de A3J4-8 (déblocage des flippers) et A3-J9 (un peu plus clean et au niveau TTL surtout :) ).

Compréhension du codage du choix des solénoïdes (sur 4 bits A3J4-3 à A3J4-6 avec un sélecteur sur A3J4-7… pas contre, c’est une sélection à un instant t, il ne faut pas conserver le sélecteur actif car ça force sur les bobines) …

Décodage du sélecteur de solénoïde

Liste des solénoïdes :

01 : Target Jaunes

02 : Target Blanches droite

03 : Target Blanches gauche

04 : Rebond bas droit

05 : Rebond bas gauche

06 : Bumper droit

07 : Bumper gauche

08 : Rien (certainement le flipper gauche ou droit ou le bloque pognon prend cette place)

09 : Eject Bas

10 : Paf

11 : Rien (certainement le flipper gauche ou droit ou le bloque pognon prend cette place)

12 : Rien (certainement le flipper gauche ou droit ou le bloque pognon prend cette place)

13 Eject Haut droit

14 Eject Haut gauche-gauche

15 Eject Haut gauche-droite

 

Re-soudage des cartes « Solenoid Expander » et « Aux driver » (Quelques soudures sèches!).

Nettoyage

Suppression de la MPU pour réparation … plus tard,c’est long, trop de choses à  remplacer, on va d’abord vérifier et étudier le reste….

Début de vérification de l’ensemble, nettoyage, c’est un peu moins moche:)

Mesure des tensions du module d’alimentation (A2), pas bon pour le TP3

Analyse de la carte de contrôle des solénoïdes.

Qu’il y soit !!! \o/

Voilà, j’ai récupéré un vieux flipper bally pacman de 1982…en panne…

Et un flipper à trainer dans l'entreée, un !! :D

Première analyse : Pas d’illumination générale, pas de son, pas de « logique ». Après analyse, la carte mère (A4 MPU) est au tiers rongée par la corrosion d’une batterie (pour les scores). Une trace de brûlure (un trou dans le PCB même !!!) au niveau de l’arrivée +43VDC (l’entrée permettant au processeur de tester la tension des solénoïdes)… il va falloir trouver une solution pour le ramener à la vie…

Première étape…lire la documentation correspondante :

Documentation Utilisateur | Documentation technique