Matrice de switchs

Analyse du fonctionnement de la matrice de switchs (colonne / ligne) :

– 4 lignes d’entrée (valide à l’état HAUT)

– 11 colonnes de sortie (valide à l’état HAUT)

Il est donc nécessaire de lire l’ensemble des colonnes de sortie pour chaque ligne d’entrée sauf que certains fils sont commun entre le sélecteur de solénoïde et la matrice de switchs, entrainant, dans ma maquette des activations sporadiques.

Petit prototype sur plaque d’essai pour détecter une balle perdue. On injecte 5V sur une des lignes de switchs puis on regarde si l’on est à l’état HIGH sur chacun des switchs de colonne. Testé au multimètre.